Tedi

Deutsch (DE-CH-AT)Italian - ItalyJapanese(JP)Russian (CIS)Albanian-AL简体中文(中国)Español(Spanish Formal International)English (United Kingdom)



21 - 22 Juillet 2015 PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 21 Juillet 2015 06:58

Mardi 21 juillet Festival Musique sur ciel  liens

17h30, Concert découverte, Eglise Saint-Michel : Rencontre
avec le luthier Christian Urbita avec Tedi Papavrami

Mercredi 22 Juillet

20h30, Grand concert, Eglise Saint-Michel :
Johann Sebastian Bach
Intégrale des Sonates et Partitas pour violon seul


Papavrami :«Bach, le sommet absolu de la musique»  - Publié le 21/07/2015 à 08:11

Le violoniste Tedi Papavrami se présentera sur scène aujourd'hui./Photo Kaupo Kikkas

La 44e édition du festival «Musique sur Ciel», qui se tient jusqu'au 23 juillet, continue aujourd'hui encore. Le public pourra découvrir à l'occasion le violoniste Tedi Papavrami dès 17h30 au village médiéval.

Le violoniste d'origine albanaise, Tedi Papavrami propose un concert découverte mardi à 17h30 et un grand concert mercredi à 20h30, à l'église Saint-Michel de Cordes-sur-Ciel. Au programme des sonates et partitas de Bach. Interview de Tedi.

Connaissiez-vous ce festival avant d'y participer ? Je le connaissais de réputation par des collègues et amis musiciens, sans y avoir jamais participé. C'est une première !

Pourquoi avoir choisi ce programme ? Pourquoi les sonates et partitas de Bach ?

C'est probablement ce qu'il y a de plus beau au violon. C'est le répertoire où tous les musiciens savent que c'est le sommet absolu de l'instrument et de la musique. Par contre, il y a toujours une crainte des organisateurs parce que c'est peut-être un peu austère pour le public. Je suis toujours content quand un organisateur accepte de faire du Bach. Mais c'est aussi à moi d'être au mieux pour le partager avec le public.

Aviez-vous déjà joué ce programme à d'autres concerts ?

Bien sûr, assez souvent même. Et cette année d'autant plus ! Sur les six œuvres de l'ensemble, j'en joue quatre. Et je suis content qu'il y ait plus d'organisateurs qui acceptent que ces partitions soient jouées. C'était plus compliqué il y a quelques années, les organisateurs n'acceptaient pas souvent.

En plus de jouer du violon, vous écrivez... J'ai écrit un livre (NDLR «Fugue pour violon seul»), une autobiographie qui raconte ma vie depuis l'âge de 4 ans jusqu'à mes 16-17 ans. À l'époque c'était l'Albanie communiste et il était difficile de s'échapper du régime politique. Bien sûr je connais ma vie, mais j'ai écrit ce livre parce que j'aime l'écriture. Je traduis aussi des textes de l'écrivain albanais Ismail Kadare.

Pour revenir au violon, vous jouez principalement en solo ou vous êtes également habitué à jouer en duo ou comme musicien de chambre ?

Jouer seul ou à plusieurs est tout autre chose. Mais bien sûr je ne joue pas qu'en solo. À l'origine le violon n'est pas un instrument à plusieurs voix. Il y a une véritable exigence technique. Il est au service de la musique. Bach avait écrit des partitions pour violon à l'origine. Il en a par la suite réalisé pour d'autres instruments comme le clavecin et l'orgue. Bach est un compositeur de génie.

« Bach est un compositeur de génie. »

 

Recueilli par Laure-Hélène Bonenfant

 

 

 
Nous avons 18 invités en ligne
AccueilNewsNews /  21 - 22 Juillet 2015
Enregistrement
Site Officiel © 2017. Tedi Papavrami.
LOGO-WICFOND-NOIR

Zephir-2010 © Web Informatique Créative

Enregistrement

*
*
*
*
*

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.