Tedi

French (Fr)Deutsch (DE-CH-AT)Italian - ItalyJapanese(JP)Russian (CIS)Albanian-AL简体中文(中国)Español(Spanish Formal International)



Cinema


"Liaisons exceptionnelles"
There are no translations available.

JoseeDayanEn réalisant Les Liaisons Dangereuses et en l'adaptant dans les années 60, j'ai pensé que: cette aventure de l'esprit pouvait tout aussi bien s'interpréter comme un thriller de l'âme.
La présence lumineuse et complexe de Catherine Deneuve en fait une Madame de Merteuil inattendue, moderne. En aucun cas manichéenne. Elle rend l'amoralité de Madame de Merteuil séduisante et troublante. L'élégance de Rupert Everett, sa présence sulfureuse, son côté prédateur et au final son aptitude au désespoir en font un Valmont très complet et inquiétant. Nastassia Kinski donne de la crédibilité au personnage de Mme de Tourvel pris dans le tourbillon de la passion. L'apparition de Lee Lee Sobieski donne au rôle de Cécile Volanges, une force inhabituelle. Je ne voulais pas de mièvrerie, je voulais de l'innocence et de la force et finalement elle est le personnage qui s'en sort le mieux. Tedi Papavrami apporte aussi un regard différent sur le caractère de Danceny. Il n'est pas manipulé parce que sa naïveté est extrême, mais parce qu'il est pur, qu'il n'imagine pas la perversité, l'amoralité. Il est un homme de passion pris par son art, la musique. Je voulais qu'il dégage cette authenticité. C'est un vrai virtuose.

Je pense que Les Liaisons Dangereuses peuvent nous passionner, nous intriguer et nous dépayser. A vous de voir!  -  Josée Dayan


 
Photographies du tournage " Liaisons dangereuses"
There are no translations available.

Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema
Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema Tedi01-Cinema Tedi28-Cinema

 
"Prière d'amour"
There are no translations available.

by Artan Minarolli, Ylljet Aliçka (2005) France, Albania, Italy
with Tedi Papavrami, Arta Dobroshi,  Robert Ndrenika, Fadil Hasa, Mirush Kabashi etc.

NOTE D’INTENTION DU REALISATEUR

Le film «Prière d’amour» repose sur des événements réels, ayant eu lieu dans une petite ville albanaise de province.

Le chagrin d’amour du muezzin de la ville devient une source de désorientation d’abord, puis de tension remettant en cause l’harmonie religieuse, sociale et culturelle de ses citoyens. Un des rites quotidiens musulmans, en l’espèce le chant du crépuscule, devient chaotique suite à un trouble sentimental du muezzin, fragilise cet équilibre et réveille et exacerbe la sensibilité des gens vis-à-vis des sentiments religieux tels qu’ils les vivent. Ceci, malgré l’apparence, pourrait très vite provoquer la réapparition des démons du passé. Face à cette  problématique assez délicate notamment face à l’histoire tragique des Balkans, le film sera réalisé d’un point de vue ironique et réaliste.
La réalisation tiendra compte du contexte balkanique, une terre entre l’Est et l’Occident, entre hier et aujourd’hui, un sol qui lie ces mondes,  mais en même temps un sol de confrontation de ces mondes. Dans cette réalité balkanique où la purification ethnique fait désormais partie du vecu quotidien se pose la question de la préférence du respect sur la haine.

Le film ne prétend pas évoquer directement ces sujets graves, ni donner une quelqonque leçon sur lesz vertus supposées de la laïcité. Il n'est pas non plus question ici, bien entendu, d'attaquer telle ou telle religion: les personnages que nous allons voir évoluer devant nous ne sont jamais ridicules, ni méprisables.                                  

  
Tedi_devant_toileTedi_et_Dobrusha  Tedi-Dobrusha-47Tedi_et_le_garon-31  Tedi-portraitTediet_Ndrenika-7                                                                                                                                

 
L'interview video de José Dayan sur "Les Liaisons dangereuses-
There are no translations available.

Un film de Josee Dayan avec: Catherine Deneuve, Rupert Everett, Nastassja Kinski, Danielle Darrieux, Leelee Sobieski, et Tedi Papavrami dans le rôle de Danceny. 

Le premier téléfilm de la carrière de Catherine Deneuve. Un plateau de stars sous la conduite de la plus célèbre réalisatrice de téléfilms d’époque, 2 épisodes en prime time, plus de 30 millions de téléspectateurs, la puissance d’une promotion TF1 pour un programme à objectif prioritaire

Tout commença par un coup de fil : « Bonjour, je m’appelle Josée Dayan, je suis réalisatrice, je m’apprête à tourner un film d’après Les Liaisons dangereuses, avec Catherine Deneuve, Rupert Everett et Nastasssia Kinski. ». Le violoniste Tedi Papavrami devint ainsi acteur pour le rôle de Danceny, jeune idéaliste entraîné dans les manipulations libertines de Valmont et Madame de Merteuil.
Tedi Papavrami se voit confier le choix et l’interprétation des œuvres musicales interprétées par son personnage dans le film. Epousant le scenario et la personnalité de Danceny, Tedi s’oriente vers l’absolu et la candeur de Bach, le Mozart contemporain de Laclos, la rage et l’urgence d’Ysaÿe. Clin d’œil à sa propre virtuosité, Tedi inclut également à son choix de répertoire deux des Caprices de Paganini. Les classiques du répertoire classique pour violon offert au grand public par un interprète majeur aujourd’hui sous le feu des plus grands médias.
Visionner l'interview vidéo de José Dayanliens


 


We have 97 guests online
AccueilArt /  Cinema
Enregistrement
Site Officiel © 2017. .
LOGO-WICFOND-NOIR

Zephir-2010 © Web Informatique Créative

Register

*
*
*
*
*

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.